En institutions

ALIMENTS DU QUÉBEC AU MENU –  INSTITUTION

Aliments du Québec et Équiterre ont uni leurs efforts afin de développer un programme de reconnaissance s’adressant aux institutions qui mettent les Aliments du Québec et les Aliments préparés au Québec en valeur dans les menus de leurs services alimentaires. L’objectif? Aider les institutions à augmenter progressivement l’achat de produits locaux.

Adaptée aux réalités des milieux institutionnels, cette initiative souhaite mettre en lumière les démarches du milieu institutionnel en matière d’approvisionnement local.

cpe09-min

 

A ce jour, près de 70 établissements publics à travers la province  offrent des menus composés d’aliments locaux et sont reconnus par le programme de reconnaissance Aliments du Québec au menu – volet institutionnel.
Au total, ces institutions offrent plus de 15 000 repas par jour!

Parmi les institutions engagées, on retrouve des établissements de différents secteurs :

  • 24 écoles primaires et secondaires
  • 16 établissements d’enseignement supérieur (Cégeps et Universités)
  • 28 entreprises privées
  • 1 établissement public
  • 1 centre de santé
  • 1 service de garde

La liste complète des établissements partenaires sera disponible prochainement.

 

DEUX OPTIONS DE RECONNAISSANCE SONT PROPOSÉES :

  • L’institution ou le service alimentaire offre des plats reconnus Aliments du Québec :
    Pour obtenir cette reconnaissance, un plat doit être composé d’un minimum de 50 % d’ingrédients de provenance québécoise et peut ainsi apposer l’étiquette « Aliments du Québec au menu » sur le plat offert (menu ou comptoir).

 

  • L’approvisionnement de l’institution ou du service alimentaire est reconnu Aliments du Québec au menu :
    Pour cette reconnaissance, les achats totaux des aliments commandés annuellement par le service alimentaire sont évalués et un pourcentage minimum d’aliments provenant du Québec est exigé.

 

Ce projet est développé avec la collaboration d’Equiterre.

Il a été rendu possible grâce au soutien du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, dans le cadre du programme Proximité, financé en vertu de l’Entente Canada-Québec Cultivons l’avenir 2.